Source de Vie...

Elle l’obsède…

 

Des jours et des jours à ne vouloir qu’elle. Des semaines entières passées à la désirer. Des mois durant elle s’est fait attendre la coquine.

 

Et elle est là à guetter ne serait-ce qu’un petit signe de sa part. Sans cesse dans l’attente de la moindre petite alerte qui pourrait lui laisser espérer qu’enfin elle est là…

 

Elle ne peut décemment plus la laisser dans cette situation. A t-elle seulement conscience de tout ce que son manque engendre ? Elle est vitale, elle lui est vitale et pas seulement à elle, à vous aussi… Et cela même si bien souvent elle vous agace et que sa présence vous devient pesante.

 

Hier la nouvelle est enfin tombée en fin de journée. Dès demain elle doit arriver, au petit jour sans doute. Le soir elle a eu bien du mal à s’endormir, elle n'avait de cesse d’y penser, espérant que tout cela soit bel et bien vrai.

 

La nuit a été longue, son sommeil très léger. Vers 6hoo alors que le jour se lève à peine un léger bruit la sort doucement de son sommeil. Ce son qu'elle avait presque oublié arrive enfin à ses oreilles.

 

La voilà tout à coup totalement réveillée. Ses oreilles sont à l’affût du plus petit bruit qui viendrait lui confirmer sa présence.

Son corps ressent déjà les frissons que son contact ne manquera pas d’éveiller en elle. Il fait très lourd dans la chambre, cette nuit d'été a été « moite ». Elle se lève et traverse pieds nus la chambre puis le couloir, n'ayant plus qu’un seul désir, celui de la sentir glisser sur sa peau telle une caresse. Elle sort toute nue sur la terrasse pour s’offrir à elle.

 

Dès le premier pas à l’extérieur son contact l’électrise, la voilà enfin tout contre sa peau, elle aime tant fusionner avec elle si naturellement.

 

C’est comme un retour aux sources, elle caresse ses cheveux, son visage, s’égare sur sa nuque. Elle se faufile tout le long de son cou, roule sur ses seins, coule dans le creux de ses reins.

La sensation est grisante, affolante et excitante, elle est toute mouillée et son regard trahit tout le plaisir qu'elle a en la retrouvant enfin !

 

Julie Timorées, tous droits réservés


Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Sébastien. (lundi, 29 novembre 2010 19:23)

    Délicieuse, surprenante manière d'érotiser cette "Source de Vie" si vitale, c'est bien vrai. La chute de cette nouvelle est si inattendue, qu'il m'a fallu bien des lectures et l'effet est garanti. Vraiment bravo pour tant d'Imagination.

  • #2

    Rosebud (jeudi, 09 décembre 2010 15:36)

    Qui ne rêverait pas le temps d'une ondée de devenir votre source de vie ...
    Mouiller vos cheveux et ruisseler sur votre peau en gouttes aussi fluides que vos lignes !
    Une averse de baisers pour vous Julie ...

  • #3

    Julie Timorées (samedi, 11 décembre 2010 16:17)

    @ Sébastien,
    Je suis touchée par tes mots mon cher Sébastien!
    Et puis tu sais, je suis plus que ravie d'avoir réussit à te faire douter un peu avec cette petite nouvelle là ;)

    Bise & j'espère te revoir bientôt :-)
    Julie...

  • #4

    Julie Timorées (samedi, 11 décembre 2010 16:30)

    @ Rosebud,

    Et bien il me semble que contrairement à mon ami Sébastien vous n'avez pas douté un instant du fait que je parlais de la pluie, qui nous est vitale!

    Heureuse que cette averse vous ait plu mon cher.
    Merci des compliments, mes lignes apprécient, et moi aussi :-)

    Julie... qui emporte l'un de vos baisers

  • #5

    Jérôme (mardi, 06 janvier 2015 16:56)

    Merci pour les images qui sont venues à mon esprit en lisant ces lignes...J'adore vous lire et aujourd'hui je vous le fais savoir...

Le préservatif est rarement présent dans mes récits mais il est très important de toujours vous protéger!

TOUJOURS !